30 juin 2019

L’APNÉE, une pratique à couper le souffle


Ses pratiquants en sont convaincus : l’apnée est une discipline bien-être par excellence. Loin d’être un simple phénomène de mode ou une histoire de performance, l’apnée ne cesse de séduire de nouveaux adeptes. Retour sur une pratique en pleine évolution !  





L’apnée : un sport en pleine évolution


Rendue populaire dans les années 1980 en France par Jacques Mayol et le film Le Grand Bleu, l’apnée est une discipline encore très jeune ayant déjà connu de nombreuses évolutions que ce soit grâce à l’amélioration des connaissances scientifiques ou aux progrès technologiques.

Aujourd’hui, les apnéistes ne plongent plus dans l’inconnue totale : les mécanismes physiologiques liés aux profondeurs sont maintenant identifiés et le mystère entourant les profondeurs n’est plus abyssal. L’amélioration des connaissances scientifiques a ainsi permis aux apnéistes d’aborder leur discipline à la fois d’une manière plus sereine, moins instinctive et plus réfléchie. Différentes techniques pour équilibrer la pression sur les tympans ont par exemple été déterminées grâce aux études sur le phénomène de compensation, phénomène physique essentiel lié à l’augmentation de la pression de l’eau lors d’une immersion.

Par ailleurs, les innovations technologiques ne sont pas en reste dans la discipline ! Lentilles de contact, palmes en carbone, combinaisons souples et protectrices du froid entre autres, etc. ont permis aux compétiteurs de gagner quelques précieux mètres de profondeurs et d’améliorer leur performance. En poids constant bi-palmes, le français Arnaud Jerald et le russe Alexey Molchanov ont ainsi atteint les 108 mètres en mai 2019. Mais l’apnée n’est pas uniquement une histoire de profondeur et de performance….


Témoignage


Umberto Pelizzari,
pluri-recordman de la discipline

Pratiquer l’apnée, c’est ré-apprendre  à respirer. Il faut préparer son corps physiquement et mentalement avant de pratiquer l’apnée, et pour ce faire il faut respirer correctement. Commencer l’apnée, c’est apprendre à respirer. Après un stage, ce n’est pas la performance que les gens recherchent, mais avant tout les bienfaits ressentis grâce à la respiration et au relâchement. La vraie découverte de l’apnée se trouve bien là : sous l’eau, avec un peu de technique, la sensation de lâcher-prise est très rapide ! 



RÉ-APPRENDRE À RESPIRER POUR RETENIR SON SOUFFLE


En améliorant sa respiration, on progresse dans le « non-respirer ». La clé rappelle le maestro est de se détendre et parvenir au relâchement maximal, ne pas gonfler ses poumons mais la partie haute pour remonter le diaphragme.

Les similitudes sont fortes avec une autre discipline où souffle et rythme cardiaque prédominent : le yoga. Tout comme le yoga, l’apnée associe des techniques de préparation et de concentration articulées autour de la respiration. Les deux disciplines visent ainsi à renforcer l’équilibre entre le corps, le mental et l’esprit.

Le yoga peut ainsi se révéler extrêmement efficace pour la préparation à l’apnée. Maîtriser différentes manières de remplir son corps d’air, s’assouplir, être attentif aux mouvements de son diaphragme, ralentir son rythme cardiaque, sont des exercices que l’apnéiste utilise également pour sa pratique . « Le but du yoga est de permettre au pratiquant de se fondre dans le monde qui l’entoure, qu’il s’agisse d’eau ou d’air et de réveiller des facultés vitales aujourd’hui atrophiées, comme le réflexe d’immersion », précise Umberto.



Les séjours apnée


L'apnée en milieu outdoor à l'UCPA. 


À LA RECHERCHE DE SENSATIONS ET D’ÉMOTIONS


RESSENTIR du BIEN-ÊTRE

Ses adeptes sont unanimes : l’apnée devient une forme d’épanouissement, aux multiples vertus. Comprendre son corps et l’écouter, apprendre à se relaxer physiquement et mentalement, découvrir de nouvelles sensations, comptent parmi les bienfaits ressentis après une séance d’apnée et qui rendent cette discipline si attractive.

MIEUX se MOUVOIR ET SE CONCENTRER

Pour Umberto Pelizarri, l’eau est un environnement qui favorise la prise de conscience de son corps. L’aspect dynamique est en effet partie prenante de la pratique, telles que l’acquisition de gestes économes ou de déplacements fluides : autant d’éléments qui amènent à un autre rapport au corps.

L'immersion dans l'eau aide aussi à se détendre et à lâcher-prise. La composante mentale de l’apnée est par ailleurs primordiale, et cet entraînement mental est bénéfique au quotidien : pour mieux réagir à certains événements ou s’adapter à certaines situations par exemple. Pratiquer l’apnée c’est atteindre un état de concentration extrême et apprendre à faire le vide, et devenir plus résistant au stress.




Des apnéistes de renom viennent régulièrement partager leur passion lors de stages dans des équipements animés par l’UCPA : Guillaume Néry, Morgan Bourc’his, Rémy Dubern….et bien sûr Umberto Pelizzari !

Les prochains stages d’apnée, ouvert à tous les niveaux, du débutant au confirmé :
- Encadré par Pierre Frolla, les samedi 5 et dimanche 6 octobre 2019, au centre aquatique Les Vagues.
- Encadré par Umberto Pelizzari, les samedi 30 novembre et dimanche 1er décembre 2019, au centre Aqua Hauts-de-Seine
- Encadré par Morgan Bourc’his, les samedi 21 et dimanche 22 décembre 2019, au centre Aqua Hauts-de-Seine.



Articles liés




ACTUALITÉ

Spécial bien-être : sport et yoga pour retrouver son équilibre


ACTUALITÉ

Le yoga, meilleur allié des sports de nature


PISCINE OLYMPIQUE DE DIJON MÉTROPOLE

Un complexe aquatique d’excellence où se conjuguent tous les plaisirs de l’eau