ENGAGés POUR UN sPORT ACCESSIBLE ET VECTEUR DE LIEN SOCIAL


Avec 58% de publics aidés sur les vacances, une politique d’accessibilité tarifaire sur les loisirs et une pédagogie qui permet à chacun de progresser, l’UCPA agit pour rendre accessible à tous une expérience sportive source de partage et de coopération.



C'est quoi l'UCPA avec Yann, moniteur


L’accessibilité à l’UCPA pour tous les publics


Le sport pour tous,
le projet fondateur de l’UCPA


Les associations de jeunesse, les collectivités locales, le mouvement sportif et l’État sont engagés en nombre aujourd’hui autour d’un projet : le sport pour tous. 

Née à l’initiative du Général de Gaulle qui souhaitait impulser une politique sportive dynamique et ambitieuse, l’UCPA oeuvre depuis sa création en 1965, pour ce même projet d'utilité sociale : permettre au plus grand nombre de jeunes, sans discriminations, de s’initier aux pratiques sportives et de mieux vivre ensemble. Notre groupe associatif a permis, en 2017, à 3,4 millions de personnes d’accéder à des séjours ou à des loisirs sportifs facteurs de cohésion sociale.

Composée d’associations de jeunesse, de fédérations sportives et des pouvoirs publics, l’UCPA est une association à but non lucratif reconnue d’utilité sociale. La gouvernance de l’UCPA est engagée bénévolement pour tenir le cap d’un projet d’intérêt général et de missions d’utilité sociale.

Nos 12 500 collaborateurs  portent avec conviction des valeurs humanistes et d’engagement, et mettent en oeuvre une expertise sportive reconnue.

Aujourd'hui, plus que jamais, dans une société en mutation, l'UCPA permet aux jeunes de s'exprimer, de participer à des projets communs, de libérer leurs potentiels et de se révéler. Dans ses différents domaines d’activité, elle propose un encadrement qui s’adapte à tous les publics, crée du lien social et permet à chacun de progresser. 

En lien avec de nombreux partenaires, l’UCPA met tout en oeuvre pour lever les barrières sociales, culturelles et générationnelles au départ en vacances et à la pratique sportive de tous les jeunes. Les publics disposant de moins d’opportunités, en particulier ceux plus fragiles qui rencontrent des difficultés d’insertion, de santé ou liées à leur handicap, bénéficient de parcours d’égalité des chances pour accéder aux mêmes bénéfices sociaux que les autres et pratiquer une activité sportive.



une mission de service public avant tout


L’UCPA met en œuvre, chaque année, de nombreux dispositifs qui ont bénéficié à 
82 800 jeunes dans le cadre de parcours 
pour l’égalité des chances en 2017.
Peu de personnes savent que les prix des stages sportifs demeurent, pour une prestation tout compris équivalente (hébergement collectif, pension complète, matériel et encadrement sportif), inférieurs à ceux du marché : entre -30 et -40% l’hiver et entre
-10 et -20% l’été. En outre, 58% des publics accueillis sur les stages sportifs bénéficient de prix très accessibles ou d’aides financières (tarifs 18-25 ans, offres étudiantes Happy Ski et Happy Summer, Un bus pour un campus…) en relation avec leur situation économique et sociale.

Enfin, les collectivités locales et les partenaires institutionnels et financiers qui nous accompagnent partagent avec nous une même exigence, celle d’une mission de service public de qualité conduite dans une démarche non lucrative. 



L’impact social
du sport


L’expertise sportive UCPA est largement reconnue. Son impact social l’est parfois moins. Le sport tel que le propose l’UCPA contribue au développement des capacités sociales et relationnelles des jeunes. Il a également des effets positifs sur le bien-être et la santé. Tous n’ont pas la même opportunité d’accéder aux bienfaits du sport selon leur  situation sociale, économique ou physique.




86%

des jeunes

sont plus autonomes après un stage sportif



 92%

des jeunes

ont tissé des liens
pendant leur séjour



95%

des jeunes

déclarent avoir amélioré
leur bien-être



L’isolement et la précarité voire l’exclusion touchent un nombre croissant de personnes, notamment des jeunes (23 % d’entre eux vivent sous le seuil de pauvreté). Pourtant, dans un contexte en mutation technologique, écologique, culturelle…, il est indispensable de renforcer la cohésion sociale et de permettre à chacun de créer du lien avec d’autres et de trouver sa place dans la société. C’est la mission que l’UCPA se donne à travers la pratique sportive, dans un esprit d’ouverture aux différences et dans le respect de l’identité et des convictions de chacun. 




Les vacances avec l'UCPA


Stéphanie, Romain et Jordan partagent leur expérience de la vie collective à l’UCPA



Au plan social

Selon une étude du Ministère des sports du Royaume-Uni, le sport contribue à prévenir et à réduire les risques de délinquance et les pratiques déviantes (alcool, stupéfiants…), en particulier par la promotion chez les jeunes des comportements de socialisation, de leadership, de confiance en soi, de discipline… La pratique sportive contribue au développement des capacités sociales (inclusion, tolérance, engagement bénévole, intégration culturelle, dialogue intergénérationnel…) et relationnelles (sociabilité, capacité de contact, capacité d’interaction, capacité de lien…).Elle favorise la relation entre les personnes, la mixité et la cohésion sociale*. 82% des personnes pratiquant le sport considèrent qu’il contribue à la formation et à l’entretien de leurs connexions sociales.

Au plan éducatif

La pratique sportive développe chez les jeunes les capacités cognitives, de confiance en soi, de contrôle de soi, de concentration, de leadership. Elle réduit les risques de comportements asociaux (absentéisme, déscolarisation…).
Les études du Ministère britannique des sports mettent en évidence des relations positives entre la pratique sportive et l’impact éducatif, en particulier lorsqu’elle se déroule dans un contexte non compétitif, avec un cadre pédagogique et une valorisation de l’accomplissement personnel. Le sport contribue à une image positive de soi et à l’inclusion sociale.

* TAYLOR Peter, DAVIES Larissa, WELLS Peter, GILBERTSON Jan et TAYLEUR William, A review of the Social Impacts of Culture and Sport, CASE / The Culture and Sport Evidence programme, DMCS UK government, mars 2015, p. 48-62




Se lancer avec l'UCPA


Clémence, cliente UCPA, explique comment le fait de réussir à faire sa trace en snowboard lui a permis d’accomplir son projet professionnel


Aller plus loin
avec l'UCPA



Vous souhaitez en savoir plus sur l'engagement de l'UCPA en faveur de l'égalité des chances, vous avez envie de monter un projet ?