20 mai 2020

Après le confinement, le droit aux vacances : le pacte de confiance des villages-vacances



Contacts presse

Angèle Roblot

Laëtitia Verdier





Avec la crise sanitaire, les Français ont plus que jamais besoin de partir en vacances. Ils veulent naturellement avoir l’assurance d’être en sécurité. Chacun est conscient que tout ne peut pas être réglementé : protéger la santé de tous est aussi un enjeu d’éducation citoyenne.

Issues de l’éducation populaire, nos villages vacances s’engagent de manière concrète à mettre en œuvre le pacte de confiance nécessaire pour bien vivre ensemble les vacances. Si la levée des restrictions est confirmée, nos associations s’engagent à ce pacte de confiance avec les 1.000.000 de vacanciers qu’ils accueilleront l’été prochain.





De manière concrète, les villages vacances assurent cet été un lieu d’hébergement tenus par des professionnels formés à la mise en œuvre des normes et des conditions sanitaires en vigueur suite à l’épidémie de covid-19 : respect des gestes barrières, disponibilité de gel hydro-alcoolique et de masques de protection, nettoyage-désinfection régulier de tous les espaces, restauration aménagée et activités adaptées à la distanciation physique… Les vacanciers ont la liberté de profiter des vacances, sans se soucier au quotidien des tâches ménagères prises en charge par des professionnels qualifiés.

De manière concrète, les villages vacances assurent cet été de partager le temps des vacances en confiance avec d’autres familles qui font le choix de vacances responsables. L’intimité et l’indépendance de chaque famille est préservée. Les jeunes peuvent être autonomes dans un cadre sécurisé, accompagnés par des moniteurs qualifiés. Les villages sont faits pour vivre des vacances qui ont du sens à la rencontre des autres et créer du lien social dans le respect de la distanciation physique. Guidés par des professionnels, les vacanciers ont accès, en toute tranquillité et dans des conditions adaptées, aux espaces naturels et de découvertes touristiques ainsi qu’aux ballades, randonnées et loisirs sportifs en petits groupes.





De manière concrète, les villages vacances assurent cet été de partir avec une association à but non lucratif qui n’a pas d’actionnaires à rémunérer. Tout est investi au service des clients et de leur sécurité à des prix accessibles. Les villages vacances s’inscrivent dans l’économie locale des territoires. Les équipes des villages vacances  ont un vrai engagement avec des valeurs humanistes. Les villages vacances font partie de l’économie sociale et solidaire.




La réglementation est nécessaire mais pas suffisante. Le principe de précaution et de responsabilité est indispensable. Pour vivre ensemble en bonne santé, la confiance est aussi essentielle. AZUREVA, Cap Vacances, UCPA, Vacances Bleues, Vacanciel, Villages Clubs du Soleil, VTF et VVF défendent le droit aux vacances pour tous. Si la levée des restrictions est confirmée, nos associations s’engagent à ce pacte de confiance avec les 1.000.000 de vacanciers qu’ils accueilleront l’été prochain.



Article lié


CRISE DU COVID-19 : LES ACTIONS DE SOLIDARITÉ DE L'UCPA