3 novembre 2015

Enquête : les 16-25 ans se construisent ensemble par leurs expériences sportives


67% des 16-25 ans pratiquent une activité sportive ou un loisir sportif au moins une fois par semaine, contre 54% des plus de 26 ans et cette pratique se veut libre et hors cadre.






Les résultats du baromètre UCPA : les loisirs sportifs des 16-25 ans


Réalisé par OpinionWay, le baromètre de l’UCPA sur les 16-25 ans et les loisirs sportifs, révèle un niveau de pratique sportive élevé chez les 16-25 ans qui rime avec pluralisme des activités et des lieux de pratique.


DES DONNÉES RÉVÉLATRICES DU COMPORTEMENT DES JEUNES


Les 16-25 ans évoluent le plus souvent dans plusieurs univers sportifs. Plus de la moitié pratiquent la musculation - fitness et les activités de pleine nature. À noter également, la place du running (43% des 16-25 ans), celle des sports de glisse/freestyle et sports extrêmes (29%), et celle des sports urbains (17%). Dans leurs pratiques sportives, les 16-25 ans recherchent bien plus l’épanouissement personnel et la progression, que la compétition et la discipline. Sur cette tranche d’âge, 35 % des filles associent l’activité sportive au dépassement de soi, au défi personnel et à la progression contre 25% des garçons.

Comparativement aux plus de 26 ans, les activités sportives pour les 16-25 ans sont davantage vecteurs de liberté (+ 10 points), de développement de ses capacités (+ 5 points) et de sa personnalité (+ 13 points). Chez les 16-25 ans, la construction de soi par le sport se fait en groupe, dans la relation et le partage. Lorsque l’on leur demande les raisons pour lesquelles ils pratiquent une ou plusieurs activités physiques ou loisirs sportifs, les 16-25 ans répondent à 34% pour être avec leurs amis, à 16% pour être en groupe et à 11% pour faire des rencontres.



Témoignage


julien fuchs
ENSEIGNANT-CHERCHEUR SPÉCIALISTE DE L'ÉDUCATION PHYSIQUE ET DE LA JEUNESSE

Sportifs et autonomes : les jeunes le sont, indéniablement. Ce baromètre le confirme : les 16-25 ans pratiquent davantage que leurs aînés et le font plus intensément. Pratiquant souvent simultanément des activités d’«univers» sportifs différents, les jeunes revendiquent cette multi-appartenance autour de laquelle ils construisent leur propre expérience sportive. Recherchant le bien-être et le développement de leur personnalité plus que la compétition, le plaisir et les sensations avant l’effort et la performance, ils mettent sur un piédestal la valeur de la sociabilité, ils s’immiscent dans des interstices de liberté par la digitalisation, l’hybridation, etc.




Témoignage


guillaume légaut
directeur général du groupe UCPA

Lucides sur les limites d’une société de consommation individualiste, les 16-25 ans aspirent à composer eux-mêmes avec une pluralité d’expériences sportives. Plus que leurs aînés, l’art de se construire par le sport et ces expériences personnelles font sens parce qu’elles relient aux autres. Ayant accompagné plus de 15 millions de jeunes depuis 50 ans, l’UCPA vibre toujours avec les changements de la jeunesse et les mutations des pratiques sportives. Avec ce baromètre, donner une résonance à ces évolutions et essayer de les comprendre, c’est œuvrer à révéler par le sport la vraie nature des jeunes.




Découvrez la dataviz complète et l'analyse


Téléchargez ici les résultats et l'analyse du baromètre UCPA & OpinionWay sur "Les 16-25 ans et les loisirs sportifs"


Articles liés




enquête

70 % des 16-25 ans font du sport au moins une fois par semaine


enquête

40 % des 16-25 ans créent du contenu photo ou vidéo pendant leur activité sportive


enquête

Enquête 16-25 ans : quelles places pour la mixité et la pratique féminine dans le sport ?