9 mars 2020

UCPA, Eiffage, Dalkia et Banque des Territoires remportent la concession du futur stade nautique métropolitain de Bordeaux-Mérignac



Contacts presse

Angèle Roblot

Laëtitia Verdier






Le groupement UCPA, Eiffage, Dalkia et Banque des Territoires remporte le contrat de délégation de service public du futur stade nautique de Mérignac.


Ce contrat, d'une durée de 20 ans, est concédé par Bordeaux Métropole et la ville de Mérignac et inclut le financement, la conception, la construction, l’entretien, la maintenance et l’exploitation du prochain stade nautique métropolitain de Mérignac. 




47

millions €


à savoir


Le montant global d’investissement pour ce projet est d’un peu plus de 47 millions d’euros.


Un stade nautique en devenir


Le futur stade nautique, implanté au cœur du complexe sportif Robert-Brettes, disposera de 4 bassins intérieurs et extérieurs dont un bassin olympique doté de 10 couloirs de 50 mètres ainsi qu’une tribune de 1 200 places assises, un espace de remise en forme et de bien-être, un restaurant de 190 m2 et 200 places de stationnement.

Nouvelle destination glisse de la Métropole, le stade nautique propose une diversité d’activités en réponse à toutes les envies : natation, aquagym, aquabike, bébés nageurs, gym pré-natale, fitness, cross-training, biking, water-jump à sensation…Toute l’année, plus de 100 créneaux d’activités aquatiques et de fitness seront encadrés par les moniteurs UCPA chaque semaine.





Eiffage Construction assurera la conception-construction du projet, en co-traitance avec les cabinets d’architecture Chabanne et Christophe Blamm Architecte. L’UCPA mettra son expertise d’éducateur sportif au service des usagers du futur stade nautique, Dalkia aura en charge l’installation, la maintenance et la performance énergétique des installations techniques. La Banque des Territoires jouera le rôle de partenaire de référence au sein du groupement.

Les besoins énergétiques de ce nouvel équipement sportif seront assurés par le raccordement à un réseau de chaleur urbain et la gestion de l’eau sera optimisée grâce à un dispositif de récupération d’eau et des équipements hydro-économes.


Les travaux doivent débuter en novembre 2020, après une phase d’études complémentaires de 9 mois, pour une ouverture prévue fin 2022.