16 OCTObre 2018

Enquête 16-25 ans :
quelles places pour la mixité et la pratique féminine
dans le sport ?


Alors que 46% des jeunes femmes pratiquent leur sport principal seules et 48% des jeunes hommes en groupe avec leurs homologues masculins, seuls 17% des 16-25 ans pratiquent régulièrement un sport au sein d’un groupe mixte. 

Contacts presse

Angèle Roblot

Laëtitia Verdier





DES JEUNES FEMMES MOTIVÉES PAR LE BIEN-ÊTRE, DES JEUNES HOMMES PAR LA SOCIABILITÉ

Si l’envie d’une pratique sportive sans contraintes, avant tout tournée vers un objectif de bien-être individuel est perceptible chez les deux sexes, la tendance est davantage portée par la pratique féminine. 70% des jeunes femmes indiquent faire du sport pour des raisons de bien-être et de santé et 65% d’elles font du sport pour déconnecter du quotidien, alors que les jeunes hommes semblent un peu moins poussés par ces motivations : 65% et 60% respectivement.

En revanche, la pratique masculine reste plus fortement portée par des représentations et motivations liées au sport-performance ou l’esprit d’équipe. Les jeunes hommes citent en moyenne deux fois plus souvent la sociabilité ou encore l’esprit de compétition comme principal moteur.



Découvrez les résultats de l'enquête UCPA sur la mixité dans le sport


Enquête

Enquête 16-25 ans : quelles places pour la mixité et la pratique féminine dans le sport ?